Sélectionner une page
< Retour à la liste

Sonates londoniennes – série de programmes autour de la musique instrumentale à Londres au XVIIIe

La Reveuse

Sonates londoniennes - série de programmes autour de la musique instrumentale à Londres au XVIIIe

Depuis plusieurs années, La Rêveuse s’est lancée dans une série de recherches dédiées à la musique anglaise au XVIIIe, et tout particulièrement à l’évolution de la musique instrumentale à Londres. En sort une série discographique et de nombreux programmes permettant de découvrir la richesse et la diversité de ces répertoires, toujours en lien avec leur contexte historique et notre propre actualité géopolitique.

Londres 1700 – Purcell et sa génération
(CD Mirare – 2018)
Nombreux sont les musiciens étrangers qui viennent tenter leur chance à Londres à la fin du XVIIème siècle. C’est dans cette capitale particulièrement ouverte aux influences européennes que va s’épanouir un style virtuose, passionné et flamboyant, mêlant la sensualité italienne à l’originalité harmonique de l’Angleterre. Les sonates instrumentales sont à la mode, influencées par les sonates de Corelli dont la fameuse Folia…
Musiques de J. Blow (1649-1708), H. Purcell (1659-1695), G. Finger (c.1660-1730), J.C. Pepusch (1667-1752), G.B. Draghi (1640-1708).
Stéphan Dudermel & Olivier Briand, violons | Florence Bolton, viole de gambe | Benjamin Perrot, théorbe | Clément Geoffroy , clavecin (& orgue)

Londres 1720 – l’Héritage de Corelli
(CD Harmonia Mundi/PIAS – 2020)
Le théâtre de Haymaket (Queen’s theatre, rebaptisé King’s theater) ouvre ses portes en 1705 à Londres. Il soutient la concurrence de son rival, Drury Lane et devient le seul théâtre où l’on peut écouter de l’Opéra italien à Londres.
Ses musiciens sont en grande partie des étrangers venus tenter leur chance à Londres et, parmi eux, on trouve les plus grands talents de l’époque : Georg Friedrich Haendel, Johann Christoph Pepusch, William Babell, Robert Woodcock, Alessandro Scarlatti & Nicolas Haym, Pietro Chaboud. Cette période, largement influencée par la musique de Corelli, voit s’affirmer le début des concertis et des sonates virtuoses.
Musiques de Georg Friedrich Haendel (1685 – 1759), William Babell (1689 – 1723), Johann Christoph Pepusch (1667 – 1752), Francesco Geminiani (1687 – 1762), Johann Christoph Schickhardt (1682 – 1762)
Sébastien Marq, flûtes à bec | Stéphan Dudermel & Ajay Ranghanattan, violons | Florence Bolton, viole de gambe | Benjamin Perrot, théorbe | Jean Miguel Aristizabal, clavecin

Londres 1740 – Les Jardins de Vauxhall
(CD Harmonia Mundi/PIAS – à sortir à l’automne 2023)
Au XVIIIe siècle, Londres est en pleine transformation urbaine : les espaces dédiés à la musique s’étendent jusqu’aux jardins, conçus comme de nouveaux lieux de culture ; Vauxhall, le plus connu d’entre eux, ouvre tous les jours en fin de journée et son prix d’entrée modique le rend facilement accessible.
On peut s’y promener, dîner, mais aussi admirer les illuminations nocturnes, découvrir des expositions de peintres à la mode ou écouter de magnifiques concerts, dans une belle rotonde édifiée pour l’occasion.
C’est là que se joue une part de la création musicale du moment, avec des œuvres écrites spécialement par Georg Friedrich Haendel ou encore Thomas Arne, qui montrent l’évolution des goûts : l’opéra italien reste encore à la mode, mais on lui préfère souvent les ballades et romances chantées en anglais ou encore le rythme endiablé des jigg et rants écossais.
Musiques de Georg Friedrich Haendel (1685 – 1759) | Thomas Augustine Arne (1710 – 1778) | James Oswald (1711 – 1769) Pietro Castrucci (1679 – 1752)
Eugénie Lefèbvre, soprano | Olivier Riehl, traverso | Stéphan Dudermel, violon| Florence Bolton, basse et pardesssus de viole | Benjamin Perrot, archiluth et guitare baroque | Clément Geoffroy, clavecin

Londres 1760 – Les Allemands à Londres
(enregistrement prévu à l’automne 2023 / sortie courant 2025)
A la mort de son père Jean-Sébastien, Jean-Chrétien Bach quitte l’Allemagne et s’installe durablement en Angleterre, comme musicien de la reine Sophie-Charlotte de Mecklenburg-Strelitz, épouse du roi Georges III.
Bach y rencontre à cette occasion Karl Friedrich Abel, l’un des derniers grands virtuoses de la viole de gambe et les deux amis vont jouer un rôle important dans la vie musicale londonienne en fondant les Bach-Abel Concerts en 1765.
Ce programme met en lumière un répertoire peu connu, autour de la mode de la musique allemande pré-classique à Londres, sous le règne du roi Georges III de Hanovre.
Quatuors de Jean-Chrétien Bach et de Haendel, Trios et sonates de Karl Friedrich Abel
Serge Saitta, traverso | Stéphan Dudermel, violon | Florence Bolton, viole de gambe | Benjamin Perrot, archiluth et english guitar | Clément Geoffroy, clavecin

Celtik Baroque – Musiques écossaises et irlandaises à Londres au XVIIIe siècle
(cf CD London 1740)
Londres au XVIIIe siècle est au sommet de l’avant garde : grande capitale culturelle européenne, on y pratique avant tout le monde les concerts payants, ouverts à tous les publics. On discute politique dans les cafés et les clubs et on se divertit dans les magnifiques jardins d’agréments tel celui de Vauxhall, qui sera copié dans l’Europe entière.
Un goût pour les airs tendres et rythmés des musiques écossaise, galloise et irlandaise prend possession des salons londoniens.
Le compositeur écossais James Oswald trouve immédiatement le ton juste entre musique traditionnelle et musique savante, élégance italienne et style celtique et fait un tabac avec son Caledonian Pocket companion, qui marque une « revanche » des provinces sur une capitale habituée à donner le ton et à rayonner sans partage sur le pays.
Œuvres de James Owald, pièces de luth du manuscrit écossais The Balcarres lute book et plein d’œuvres anonymes et de danses qui méritent de résonner à nouveau sous les étoiles !
Florence Bolton, pardessus & basse de viole | Benjamin Perrot, archiluth et cistre | Olivier Riehl, traverso et/ou Sébastien Marq, flûtes à bec

Infos

Repertoire

Baroque

Genre

Instrumental

Nombre d'artiste sur scène

de 3 à 6 musiciens

Décors

Non

Extraits

Extrait video
Extrait audio

Dates de concerts

Les Jardins de Vauxhall : création les 22-24 juil 22 Festival Radio France Occitanie Montpellier ; 5 mars 23 Les Douves d’Onzain | Londres 1720, Festival de Seuilly, 11 août 22

Commentaires

rencontres/conférences autour de la série possibles, à discuter: musique, contexte historique, lien avec les Beaux-Arts