Sélectionner une page
< Retour à la liste

APERGHIS EN CHANT(I)ER (titre provisoire)

Ode et Lyre

APERGHIS EN CHANT(I)ER (titre provisoire)

Aperghis en chant(i)er
Un spectacle pour deux sopranos, un melodica, une boite et trois cartons.
Avec Caroline Chassany et Stéphanie Marco. Mise en scène d’Eva Gruber.
Durée: 1h ou 40/45 mn pour jeune public à partir de 8 ans

Note de mise en scène d’Eva Gruber

Aperghis: une musique qui nous parle.

Le matériel utilisé par Georges Aperghis dans sa musique vocale tient dans l’utilisation qu’il fait du langage. Ses pièces opèrent cette magie singulière de faire naitre la musique de l’emploi qu’il fait de la langue et de la parole. Son matériel musical est fait de mots, d’intonations, de silences, de soupirs, de bribes de phrases, de répétitions, d’inversions et de balbutiements. D’origine grecque, Aperghis s’inscrit dans une tradition musicale qui trouve ses racines dans la tragédie baroque. A l’instar de Lully qui retranscrivait fidèlement les intonations des comédiennes qu’il allait écouter au théâtre pour les utiliser dans ses récitatifs, Aperghis -dont les récitatifs sont des récitations- se saisit de ce qu’il entend et le restitue avec une précision de rythme et d’intonation qui impose à l’interprète un cadre extrêmement rigoureux. Mais à la différence de Lully, Aperghis ne se contente pas de restituer, il invente; il nous fait entendre autrement.

Le langage: outil de la rencontre.

Si Georges Aperghis utilise le langage comme matériel de construction de son écriture musicale, mon matériel de metteuse en scène, et de metteuse en jeu tient dans les interprètes. C’est de la rencontre entre ces deux corps, ces deux voix, ces deux personnalités et ces deux chanteuses lyriques si intenses et différentes que nait le lieu du jeu et l’enjeu du spectacle.

Le pitch

Au moment de recevoir le meuble qu’elle attend avec impatience depuis des semaines, Stephanie découvre une succession de cartons accompagnés d’une notice interminable à laquelle elle ne comprend rien. Sa voisine du dessus, Caroline, qui s’apprêtait à partir manifester avec le syndicat « INTERGANG BIG FORCEPS », accepte de lui prêter main forte pour déchiffrer la notice et construire l’objet. Quel forme aura-t-il?

Le processus

J’ai découvert le travail de Stephanie Marco et Caroline Chassany lors d’une première étape de travail donnée sous forme de récital. A l’idée de mettre en scène cette matière, j’ai tout de suite ressenti le désir d’un objet qui s’incarne physiquement au plateau, que le langage et la rencontre soit un processus qui s’élabore matériellement sous les yeux des spectateurs. Cet objet qu’elles construisent à deux prend forme à mesure qu’elles donnent corps aux indications d’un troisième acteur avec son langage propre: celui de la notice. C’est de leur compréhension de cette langue mystérieuse que va naitre la rencontre entre ces deux femmes, et l’objet qui l’incarne au plateau.

Un duo bouffe

Il est d’usage d’interpréter Aperghis comme une page blanche avec une neutralité d’interprétation d’où surgit le sens et la musique. En découvrant le travail de Stéphanie et Caroline j’ai eu envie de partir d’un postulat différent, résolument bouffe. Ici le chemin parcouru ne tient pas dans l’engagement né de l’écriture musicale, mais dans la confrontation de deux personnages très différents qui s’acheminent vers un point de rencontre, un langage commun. Le spectacle met en scène la rencontre d’un auguste lunaire, lyrique, extraverti et paroxystique: la diva du 4ème étage, et d’un clown blanc pragmatique, monolithique, désabusé, et frondeur: la voisine syndicaliste.

Un spectacle, deux formats.

Ce dispositif scénique et ce travail à la fois bouffe, ludique, subtil et très exigeant musicalement permet plusieurs degrés de lecture.
Le spectacle est conçu pour être joué en deux formats différents:
Un format d’une boite et trois cartons de 65 minutes pour le tout public.
Un format d’une boite et deux cartons de 40/45 minutes pour le jeune public.

Eva Gruber

Infos

Repertoire

Création contemporaine

Repertoire secondaire

Moderne, XXème; Création contemporaine

Genre

Vocal, Pluridisciplinaire

Nombre d'artiste sur scène

2

Caractéristiques

Spectacle jeune public, Mise en scène, en espace

Pluridisciplines

Théâtre

Décors

Oui

Extraits

Extrait video
Extrait audio

Dates de concerts

Sortie de résidence le 21 mai 2022. Résidence au Silo à Méréville (91) envisagée courant 2023 ainsi qu'au Collectif 12.

Commentaires

Ce spectacle existe actuellement sous forme de concert mise en espace. Une forme mise en scène très légère est en réflexion avec la metteure en scène Eva Gruber. Il est tout public (environ 1h00) et jeune public de 40-45mn. Possibilité de faire deux représentations dans la même journée. Des dossiers artistique et pédagogique sont en cours d'élaboration.