Sélectionner une page
< Retour à la liste

We are eternal – Les mémoires de Da Ponte

Opera Fuoco

Qui est l’homme derrière la trilogie la plus connue du monde lyrique ?

Da Ponte a connu la gloire en écrivant les livrets des Nozze di Figaro, de Don Giovanni et de Così fan tutte. Au delà des manuscrits, il fait aussi entendre sa voix dans ses mémoires. Rédigés à la fin de sa vie à New York, à l’ère de Rossini, il y apporte une vision très personnelle de l’Europe musicale du XVIIIème siècle.

Da Ponte l’outsider, le poète, l’affabulateur de génie : toutes les vies qu’il a eues font de lui un être insaisissable et captivant. Les péripéties qu’il a traversées ont nourri les personnages de ses oeuvres.

Da Ponte, avec son talent inné de conteur, a vécu comme il a écrit. Partant de ses mémoires, Marie-Louise Bischofberger et David Stern ont souhaité lui donner la parole. Il montera sur le tabouret du « stand up » il interpellera le public avec l’insolence et le franc-parler qu’il a su distiller dans ses livrets.

On croisera sur scène Salieri, Joseph II, Casanova et la silhouette fantomatique de Mozart. De Venise à New York, Da Ponte réinvente son passé qu’il a vécu comme cette folle journée de noces du spirituel Figaro.

Eléments scénographiques :
Marie-Louise Bischofberger a imaginé une scénographie très légère: un praticable en forme de ‘U’ retourné vers le bas, dans lequel se situe l’orchestre et son chef. Da Ponte, avec le microphone du Stand-up, sera sur le praticable surélevé. La scène de jeu se convertira à travers l’éclairage et quelques accessoires en Canal de Venise, en couloir dans le palais impérial à Vienne, en une chambre pauvre à Londres, en la mer sur la traversée vers le nouveau monde, en la librairie de Da Ponte à New York, où il a fini sa vie.
Les costumes seront modernes – le frac de l’abbé existe aujourd’hui comme dans le temps, les masques de Venise aussi. L’empereur Joseph s’habillait dans la plus grande simplicité, ainsi il sera sur scène, en tant que Casanova. Le personnage du Commandeur, qui met Don Giovanni face à sa conscience ne sera qu’une voix venue de l’intérieur.

Musique – airs et ouvertures extraits de:
Mozart – Le Nozze di Figaro, Così fan tutte, Don Giovanni.
Salieri – La grotta di Trofonio, Il ricco d’un giorno, Axur rè d’Ormus
Martin y Soler – Il burbero di buon core, L’ arbore di Diana, La capricciosa corretta
Rossini – Il barbiere di Siviglia.

Distribution:
Da Ponte – Dominic Gould (comédien)
Deux comédiens
Solistes de l’atelier lyrique d’Opera Fuoco
Opera Fuoco orchestra, direction David Stern
Mise en scène, livret – Marie-Louise Bischofberger
Scénographie & costumes – Bernard Michel & Marie-Louise Bischofberger
Création lumières – Bertrand Couderc

Langue:
Spectacle en français
Airs chantés en italien

Coproduction Opera Fuoco, Philharmonie de Paris, Ville de Meudon, Opéra de Massy

Biographies:

DOMINIC GOULD
Né à Los Angeles, Dominic Gould a réussi à s’imposer en France comme un comédien reconnu. Tournant tour à tour des rôles pour le cinéma et pour la télévision.
Formé au Amberst College aux Etats-Unis et à l’Ecole des Comédiens du Théâtre des Amandiers, Il débute sa carrière au cinéma avec Patrice Chéreau, Virginie Thévenet et Jacques Doillon. Il tournera avec des réalisateurs tels que Edouard Molinaro, Michel Blanc, Mika Kaurismaki, Tsui Hark, Sofia Coppola, Costa Gavras, pour ne citer qu’eux. Récemment il a participé à la série télévisée Le Bureau des Légendes d’Eric Rochant.
Au Théâtre il joue sous la direction de metteurs en scène tels que Antoine Gindt, Patrice Chéreau, Lucille O’Flanagan, Robert Hossein.
Il participe à la création en 2018 de 200 Motels de Franck Zappa à la Philharmonie de Paris.

MARIE-LOUISE BISCHOFBERGER – Mise en scène
Née à Winterthur près de Zurich en Suisse, Marie-Louise Bischofberger suit des études de littérature espagnole, de psychologie anthropologique et de critique littéraire conclus avec la maîtrise et suit en parallèle les cours de théâtre d’Elisabeth et Daniel Ilg (Mummenschanz). En 1992, elle suit des cours de théâtre à l’Ecole Florent à Paris, puis en 1994 avec Sigmone de Siglinski au Deutsche Theater Berlin et en 1995 avec Edith Clever à la Schaubühne de Berlin, tout en écrivant et jouant ses propres pièces. En 1999, elle suit les cours de l’Atelier de théâtre de Blanche Salant et Paul Weaver à Paris. Elle collabore également à plusieurs journaux suisses.
Conseillère dramaturgique, elle a collaboré avec Luc Bondy depuis 1989 pour de nombreuses créations. Metteuse en scène, elle écrit et dirige en 1997 Juana la Loca (Jeanne la Folle) présentée à la MC93 Bobigny; en 2000, elle monte Au But de Thomas Bernhard au Théâtre de Vidy-Lausanne et à la MC93 Bobigny, en 2001 La Fin de l’amour de Christine Angot à la Ménagerie de Verre à Paris ; en 2002, Visites de Jon Fosse au Festival d’Avignon puis au Théâtre des Bouffes du Nord ; en 2003, Les mille et une nuits, atelier théâtral d’une année et représentations à la MC93 Bobigny ; en avril 2006 elle monte Le Viol de Lucrèce de William Shakespeare à la MC93 Bobigny et en tournée internationale ; en janvier 2009 au Théâtre de la Madeleine Je t’ai épousée par allégresse de Natalie Ginzburg et en mai 2009 l’Amante anglaise de Marguerite Duras avec Ludmilla Mikael (prix d’interprétation du Syndicat de la critique) André Wilms et Ariel Garcia-Valdès.

DAVID STERN
David Stern a toujours eu comme maîtres mots le partage et la découverte. Il est actuellement directeur artistique de la compagnie lyrique Opera Fuoco et du Festival Baroque de Shanghai. Il est chef d’orchestre principal du Palm Beach Opera.

D’une curiosité débordante, il aime interpréter des oeuvres à la lisière des styles, telles que les opéras de Johann Christian Bach, Giovanni Simone Mayr, Georg Philip Telemann ainsi que le répertoire symphonique qui porte des messages forts et poétiques (Brahms, Mendelssohn, Berg, Roussel, Dutilleux). Il se passionne aussi pour la découverte de nouvelles nuances dans le répertoire lyrique de Mozart, Puccini, Strauss ou encore Bernstein.

Proposant des programmes surprenants et inventifs, sa direction généreuse est reconnue par de grandes phalanges internationales et les maisons d’opéra qui lui confient des productions. Ancien directeur artistique de l’Opéra d’Israël et du Théâtre de Saint-Gall, il dirige des productions dans des institutions culturelles telles que le Boston Lyric Opera, l’Edmonton Opera, la Juilliard School, le Curtis Institute de Philadelphie, le Théâtre de Drottningholm et l’Opéra Royal du Danemark. Il travaille régulièrement à l’international avec des orchestres tels que le NDR Hannover, le Hong-Kong Philharmonic Orchestra, le Guangzhou Symphony Orchestra, le Shanghai Symphony Orchestra, le Wiener Sinfoniker, le Swedish Chamber Orchestra, le China Philharmonic Orchestra, le Sydney Symphony ou encore le Concerto Köln ainsi qu’en France avec l’Orchestre Philharmonique de Marseille et l’Orchestre de l’Opéra de Rouen.

Repéré par Stéphane Lissner lorsqu’il assistait John Eliot Gardiner au Théâtre du Châtelet, il fonde l’Académie du Festival d’Aix à sa demande en 1998. Il dirigera alors les premières productions, en collaboration avec Stéphane Braunschweig et Yoshi Oïda.

En 2003, David Stern crée Opera Fuoco avec Katharina Wolff. Poursuivant son engagement dans l’intégration professionnelle des jeunes chanteurs, l’atelier lyrique d’Opera Fuoco est au coeur du projet de la compagnie. Depuis 2008, il a offert à trois générations de jeunes chanteurs leur première opportunité scénique, parmi lesquels on retiendra Léa Desandre, Chantal Santon, Artavazd Sargsyan, Sarah Hershkowitz, Vannina Santoni et Clémentine Margaine. Avec Opera Fuoco, il se produit dans des lieux et des festivals de renom en France, en Europe (Vienne, Londres, Amsterdam, Bonn, Leipzig, Luzern) et en Asie (Shanghai).

Engagé dans le repérage des jeunes instrumentistes, il co-préside également le jury du Concours International de violon Isaac Stern de Shanghai.

Investi dans la création contemporaine, David Stern a créé Enemies, a Love Story de Ben Moore à Palm Beach et à Louisville, The Rococo Machine de Jan Sandström pour le 250ème anniversaire du Théâtre de Drottningholm, The child dreams de Gil Shohat à l’Opéra d’Israël et avec Opera Fuoco, Cosi Fanciulli de Nicolas Bacri sur un livret d’Eric-Emmanuel Schmitt.

David Stern a collaboré avec des metteurs en scène internationaux dont David Alden, Stéphane Braunschweig, Robin Guarino, Sam Helfrich, Waut Koeken, Jakob Peters-Messer et Aron Stiehl, entre autres. Avec Yoshi Oïda, il a créé des décors emblématiques de Britten’s Curlew River et de Das Lied von der Erde de Mahler et avec Francisco Negrin, il a dirigé la production de Mitridate de Mozart en tant qu’artiste en résidence au Festival d’opéra de Drottningholm en 2014.

Il a enregistré avec divers ensembles tout au long de sa carrière. La dernière parution est un CD d’arias de Florian Leopold Gassman avec la soprano Ania Vegry et le NDR Hannover Orchestra sorti sous le label CPO. Avec Opera Fuoco, il a enregistré en avril 2021 l’opéra en un acte de Giovanni Simone Mayr «L’amor conjugale» pour le label Aparté. Il a également enregistré des cantates romantiques françaises avec Karine Deshayes, des concertos pour piano de John Field avec Concerto Köln et Andreas Staier, ainsi que des oeuvres d’Albert Roussel avec Jean-Guihen Queyras.

David Stern est un chef d’orchestre invité dans le monde entier. Il est régulièrement convié à l’Opéra d’Edmonton, au Drottningholm Opera Festival, par le Hong Kong Philharmonic, les Orchestres  Symphoniques de Shanghai et de Guangzhou, le China Philharmonic Orchestra, la New Russian Symphony, le Swedish Chamber Orchestra et a récemment dirigé des productions au Boston Lyric Opera, l’Orchestre de l’Opéra royal du Danemark, Le Wiener Symphoniker et NDR Hannover.

Dans les saisons à venir, il se produira avec la compagnie Opera Zuid de Maastricht et l’Orchestre Philharmonique de Lübeck.  Il est invité par l’Opéra Massy et l’Opéra de Metz pour diriger une production d’Idomeneo de Mozart et en décembre 2021 il dirigera le Jeune Orchestre de l’Abbaye à Saintes.

David Stern a obtenu son baccalauréat ès arts du Yale College et sa maîtrise en musique de la Juilliard School. Il est marié à la violoniste Katharina Wolff.

OPERA FUOCO – Compagnie lyrique
Cre?e?e en 2003 par le chef d’orchestre David Stern, la compagnie lyrique Opera Fuoco est compose?e d’un atelier lyrique de jeunes solistes professionnels et d’un orchestre jouant sur instruments d’e?poque. Opera Fuoco interpre?te un re?pertoire allant de l’ope?ra baroque a? la cre?aEon contemporaine. Chaque projet sce?nique et concertant est conc?u pour inte?grer acEvement les membres de l’atelier lyrique et ainsi consolider leur parcours professionnel. La compagnie lyrique est re?gulie?rement invite?e a? se produire dans de nombreux lieux et fesEvals en France et a? l’e?tranger (Vienne, Londres, Amsterdam, Bonn, Leipzig, Luzern, Shanghai, Beijing…). Depuis 2008, l’atelier lyrique a offert a? trois ge?ne?raEons de jeunes chanteurs leurs premie?res opportunite?s sce?niques. Sa notorie?te? croissante comme tremplin pour les jeunes talents en a fait l’un des programmes de formaEon les plus demande?s en France, mais aussi a? l’e?tranger. Opera Fuoco propose une expe?rience unique et personnalise?e aux jeunes chanteurs issus des conservatoires et en cours de professionnalisaEon. Ils ont ainsi l’opportunite? de travailler avec David Stern, ainsi qu’avec des chanteurs reconnus et des meSeurs en sce?nes et chore?graphes expe?rimente?s. Dans le cadre de l’atelier lyrique, ils se produisent aussi bien lors de master-classes et re?citals que lors de concerts avec orchestre et ope?ras mis en sce?ne. Le re?pertoire interpre?te? est varie? : il couvre plusieurs sie?cles et genres musicaux – baroque, jazz, come?die musicale, musique contemporaine… L’ensemble a vocaEon a? interpre?ter aussi bien le grand re?pertoire que des oeuvres relaEvement me?connues. C’est ainsi qu’Opera Fuoco a enregistre? en premie?re mondiale l’ope?ra Zanaida de Johann ChrisEan Bach, sous le label Zig-Zag/Outhere. Ce disque a obtenu le choc de Classica.
Opera Fuoco de?veloppe son programme pour jeunes artistes, non comme une acade?mie, mais pluto?t sous la forme d’une organisation professionnelle engageant de jeunes chanteurs pour une pe?riode de 3 a? 4 ans. En 10 ans d’existence, l’atelier lyrique d’Opera Fuoco a forme? environ 40 chanteurs de 10 pays diffe?rents. Les 18 membres actuels sont originaires de 5 pays et lors des dernie?res auditions, pas moins de 22 nationalite?s e?taient repre?sente?es. David Stern se consacre avec eux a? un travail approfondi, offrant un suivi exigeant qui se de?cline e?galement avec un suivi administratif individuel, des se?ances de travail personnalise?es en vue d’auditions, des pre?paration aux concours de chant, des recherche de re?pertoire et le soutien dans les projets artistiques individuels.
Les activite?s d’Opera Fuoco prennent majoritairement place en re?gion parisienne, avec une re?sidence a? la Salle Ravel de Levallois, des master-classes dans divers lieux franciliens, et des concerts re?guliers a? la Philharmonie de Paris.
La compagnie a e?galement de?veloppe? sa renomme?e internationale gra?ce a? ses partenariats re?guliers avec le Bachfest de Leipzig, le Beethovenfest de Bonn, le festival international Telemann de Magdeburg, l’Orchestre de Chambre de Sue?de ainsi que le Shanghai Baroque Festival et le Beijing Music Festival en Chine.
La re?ussite de cet accompagnement peut notamment se remarquer au regard des nombreux laure?ats depuis leur passage dans l’atelier lyrique. Parmi ces artistes on retiendra notamment Le?a Desandre, Chantal Santon, Sarah Hershkowitz, Vannina Santoni, Cle?mentine Margaine ou encore Ade?le Charvet et Axelle Fanyo.
En e?pousant la passion de David Stern pour le re?pertoire a? la croise?e des styles, la compagnie lyrique a donne? des chefs-d’oeuvre tels que Damon, Orpheus et Richard Lo?wenherz de Telemann, Kiss me Kate de Cole Porter, West Side Story de Bernstein, Idomeneo, Cosi fan tutte et Don Giovanni de Mozart et Alcina, Giulio Cesare et Semele de Haendel. En 2019, Opera Fuoco a pre?sente? la cre?ation franc?aise de Die Stumme Serenade de E.W. Korngold et a cre?e? sa branche Jazz et son ensemble de chambre pour permettre la rencontre des jeunes solistes de l’atelier lyrique avec tous les publics. En 2020, Lady in the Dark de K. Weill est donne? a? la Salle Ravel de Levallois Perret. A l’e?te? Opera Fuoco de?veloppe une se?rie de concerts de poche donne?s en plein air en Ile-de-France. A l’automne, l’orchestre a la chance de se produire devant un public a? la Philharmonie de Paris dans le cadre d’un concert hommage a? Isaac Stern. Surtout, Opera Fuoco developpe un concept unique et cre?e Figaro in the City, mini- se?rie en quatorze e?pisodes, d’apre?s Les Noces de Figaro de Mozart, distribue? a? partir de fe?vrier 2021 sur la plateforme Marquee TV.
Opera Fuoco est en re?sidence a? la Salle Ravel de Levallois-Perret.
Opera Fuoco est soutenu par la DRAC Ile-de-France/Ministe?re et par la Re?gion Ile-de-France. Opera Fuoco rec?oit le soutien du CNM.
GRoW Annenberg et la Fondation Danny and Sylvia Fine Kaye sont me?ce?nes d’Opera Fuoco. Opera Fuoco est membre de la FEVIS, de la ROF et membre junior d’Opera Europa.
www.operafuoco.fr

Infos

Repertoire

Classique, romantique

Genre

Vocal et instrumental

Nombre d'artiste sur scène

37

Caractéristiques

Spectacle mis en scène

Pluridisciplines

Théâtre

Commentaires

/

Décors

Oui

Dates de concerts

13 décembre 2022 - Centre d'Art et de Culture de Meudon (92) 16 décembre 2022 - Opéra de Massy (91) 19 et 20 avril 2023 - Philharmonie de Paris