Sélectionner une page
< Retour à la liste

Very Mad Songs

Le Sonart - Cie David Chevallier

Anne Magouët, soprano
David Chevallier, théorbe et arrangements
Bruno Helstroffer, théorbe

Les Mad Songs de la fin du XVIIe siècle et du début du XVIIIe siècle sont des oeuvres d’art délicieuses et fantaisistes. Elles proposent des textes riches et des mélodies sauvages, non seulement divertissantes, mais aussi éclairantes sur les habitudes musicales et psychologiques de l’époque. ?

Au dix-septième siècle, l’Angleterre était fascinée par les « anormaux », en particulier par la folie et les occupants d’asiles de fous comme le Bethlem Royal Hospital.

En peignant ce qui était alors considéré comme de la folie, les Mad Songs nous permettent de mieux comprendre la norme de époque. Les Mad Songs qui se sont développées à partir de la Restauration anglaise ont certainement reçu moins d’attention qu’elles ne le méritent. Le musicologue Craig Timberlake estime en effet qu' »il n’existe pas de répertoire aussi négligé que les Mad Songs, qui puisse autant stimuler l’imagination créatrice du chanteur anglophone ».
Avec VERY MAD SONGS, David Chevallier propose une relecture contemporaine de ces oeuvres, dans le respect de leur identité,. On y retrouve leur ambiance particulière et les fluctuations émotionnelles extrêmes sur lesquelles sont construites les Mad Songs.
Les origines anglaises de la soprano Anne Magouët, et son sens aigu de la dramaturgie en font l’interprète idéal de ce répertoire tantôt exubérant, tantôt introspectif.
Les théorbes de Bruno Helstroffer et David Chevallier donnent vie aux arrangements d’une grande richesse rythmique et harmonique, soulignant l’instabilité des personnages incarnés.

https://www.lesonart.net/very-mad-songs

The Mad Songs of the late 17th and early 18th centuries are delightful and fanciful works of art. They offer rich lyrics and wild melodies, not only entertaining but also enlightening on the musical and psychological habits of the time.

In the seventeenth century, England was fascinated by the « abnormals », especially by madness and the occupants of madhouses such as the Bethlem Royal Hospital.

By painting what was then considered insanity, the Mad Songs give us a better understanding of the norm at the time.
The Mad Songs that developed from the English Restoration certainly received less attention than they deserve. Indeed, musicologist Craig Timberlake believes that « there is no repertoire as neglected as the Mad Songs, which can stimulate the creative imagination of the English-speaking singer.

With VERY MAD SONGS, David Chevallier offers a contemporary reinterpretation of these works, while respecting their identity. We find their particular atmosphere and the extreme emotional fluctuations on which the Mad Songs are built.
The English origins of soprano Anne Magouët, and her acute sense of dramaturgy make her the ideal interpreter of this repertoire, sometimes exuberant, sometimes introspective.

Bruno Helstroffer’s and David Chevallier’s theorboes bring to life arrangements of great rhythmic and harmonic richness, underlining the instability of the characters embodied.

Infos

Repertoire

Baroque

Repertoire secondaire

Jazz et Musiques improvisées, Création contemporaine

Genre

Vocal et instrumental

Nombre d'artiste sur scène

3

Caractéristiques

Petite forme acoustique

Commentaires

/

Décors

Non

>> voir un extrait vidéo

>> écouter un extrait sonore

Dates de concerts

19/06/21 - Abbaye de Noirlac