Sélectionner une page
< Retour à la liste

Renard Miroirs

L'Instant Donné

Aussi bien en France qu’au Japon, la figure de Renard
(Renart ou Goupil en France / Kistune au Japon) est très
présente dans les contes et légendes populaires depuis fort
longtemps. Personnage ambivalent aux multiples facettes,
il incarne la ruse intelligente liée à l’art de la belle parole et
l’espièglerie mais n’hésite pas à se montrer voleur et cruel.
Imposteur audacieux, il recourt aux fausses apparences
pour mieux tromper son monde. En France, Renard
bouscule l’ordre établi et s’amuse à malmener l’autorité en
se jouant des rapports de force. En ce sens, il entre souvent
en jeu dans des fables qui apparaissent à bien des égards
comme des récits amoraux.
Également affublé d’une intelligence supérieure, au Japon,
Kitsune revêt une identité polymorphe, surnaturelle et
magique. Parfois considéré comme le messager de la
divinité shintoïste de la croissance du riz Inari, il est capable
de prendre forme humaine, généralement pour mieux
duper ses victimes ou se venger d’un tord qui lui a été
causé. Comme dans la tradition française, il est une figure
complexe pouvant se montrer tour à tour bienveillante et
protectrice tout autant que perfide et narquoise.
Différences et similitudes
Ce sont les traits communs aux récits traditionnels des
deux pays mais aussi leurs différences (typicité spécifiques,
maniement du burlesque, aspects grotesques, poésie) que
nous voulons cultiver dans ces deux contes mis en miroir.
Pour pousser une logique d’échange entre deux cultures,
deux pays, deux artistes, Noriko Baba met en musique un
récit français Renart jongleur (péripétie issue du Roman de
Renart) alors que Frédéric Pattar construit sa partition sur un
conte japonais Kamisori Kitsune : Renard Rasoir. Une façon
de dépayser chaque compositeur (sans chercher l’exotisme)
et de stimuler leur imaginaire.
Deux langues, deux versions : japonaise ou française
Dans un dispositif scénique simple mais travaillé, les deux
contes pourront être donnés en japonais ou en français.
Voulue par les compositeurs, cette contrainte ludique sera
pleinement prise en compte lors de l’écriture musicale.
Une manière de jouer avec la perception des mots, de se
délecter de leurs sonorités et de savourer les délices du
langage. Car dans ce projet, musique et récit sont
enchevêtrés : les sons font partie de la narration et les
langues (français et japonais) deviennent musique.

Infos

Repertoire

Création contemporaine

Repertoire secondaire

Moderne, XXème

Genre

Vocal et instrumental

Nombre d'artiste sur scène

5

Caractéristiques

Spectacle jeune public, Projet avec volet participatif ou contributif du public ou d'amateurs (droits culturels, EAC /médiation...)

Pluridisciplines

Théâtre

Commentaires

Ensemble instrumental engagé, L'Instant Donné se démarque par son fonctionnement atypique. Équité, écoute, collégialité sont des valeurs que nous partageons depuis toujours. L'orientation artistique tout autant que la gestion économique, l'organisation des répétitions, concerts et tournées sont décidés en commun. Chacun de nous apporte son savoir et ses compétences propres. À la manière d'un artisanat "haute couture" et sans chef d'orchestre, nous aimons prendre le temps pour accomplir un travail "vrai" et sans fard. Notre but est de servir la musique le mieux possible en ayant le plaisir de la partager avec le plus grand nombre.

Décors

Oui

>> voir un extrait vidéo

>> écouter un extrait sonore

Dates de concerts

janvier 2022 La Marbrerie de Montreuil