Sélectionner une page
< Retour à la liste

Kinderszenen

Ensemble Cairn

Kinderszenen (Jeux d’enfants) s’inspire tout d’abord de la période sombre que nous vivons, et s’interroge, mais comme à hauteur d’enfants, sur la pandémie qui ravage notre vie quotidienne et change notre pensée d’une manière profonde et inattendue.
En mars 2020, quand la pandémie commençait à se propager en Europe et à éroder l’économie, le système médical, la vie sociale et la vie quotidienne, alors le confinement et le télétravail sont devenus une réalité pour tout le monde.
Alors que les adultes sortaient avec parcimonie pour faire des courses, les enfants se retrouvaient seul(s) sans pouvoir voir leurs amis, voir leur enseignant, sans pouvoir plus faire de sport ou d’autres activités collectives, sans n’avoir plus les repères qui habituellement rythmaient leur vie quotidienne.
Comment les enfants et les parents ont-ils passé ce temps interminable ? Ce temps cloisonné ? Comment les enfants ont-ils compris cette période ? Ce confinement sonne-t-il comme la « fin » de quelque chose, de leur enfance, une désillusion ? Ou bien est-ce l’avènement d’une autre chose qui serait liée à l’imaginaire, au fantasme même.
Kinderszenen est un projet qui s’inspire des Scènes d’enfants de Robert Schumann, composées par un grand enfant, « un souvenir pour des personnes qui ont grandi », ou encore de Ein kin- derspiel de Helmut Lachenmann, à la manière d’un enfant qui déconstruit les codes musicaux comme pour repartir de zéro, en étudiant le son et le bruit.
S’intéressant à ce sujet, le projet de l’Ensemble Cairn réunit les artistes du Théâtre du Petit Miroir et du Théâtre Voleur du Feu de Taïwan pour créer un spectacle théâtral et musical.
Kinderszenen s’inspirera du Décaméron de Boccace, qui décrit les nouvelles racontées par dix jeunes se réfugiant dans une église déserte pendant dix jours durant la peste noire, et présentera le royaume imaginé par les enfants pendant une période d’enfermement.
En se basant sur 7 à 10 histoires vraies, Kinderszenen représente l’imagination d’enfants confi- nés à travers des jeux entre la guitare, l’accordéon, le bandoneon, le concertina-accordina, l’har- monica, le bol tibétain, le luth, le ukulélé tahitien, la guitalélé, le banjo, la guitare préparée, le Fuzeau etc, la musique électronique, la lumière, les ombres et le geste corporel de deux inter- prètes sur scène dans l’espace-temps. Kinderszenen voudrait représenter l’imagination sans limite des enfants confinés, en utilisant la structure narrative du Décaméron.

Infos

Repertoire

Création contemporaine

Genre

Instrumental

Nombre d'artiste sur scène

2

Caractéristiques

Spectacle jeune public, Mise en espace

Pluridisciplines

Vidéo-mapping

Commentaires

/

Décors

Non

Dates de concerts

Théâtre du Luisant (23-24/09/22)