Sélectionner une page
< Retour à la liste

Exartikulations

Compagnie Distorsions

Exartikulations

Depuis 2008, une collaboration artistique s’élabore entre l’artiste chorégraphique Aurore Gruel et le compositeur Hervé Birolini.Cette rencontre remet en jeu les relations entre musique, danse, spectacle vivant et dispositif. La question de l’interaction et de la génération par le mouvement produit de nouveaux processus de composition. À travers plusieurs créations, performances et résidences de recherches, A.G. et H.B. expérimentent différentes installations et procédés d’écriture jusqu’à l’élaboration d’un vocabulaire spécifique et évolutif entre le corps sonore et le corps chorégraphique.
En 2015, avec la création de Speakers, ils conçoivent ensemble un instrument joué par le geste, un Instrument Cinétique où la confusion entre danse et musique est littérale.
Le développement de cet instrument cinétique et d’une lutherie numérique constitue un champ de recherches musical et chorégraphique qu’ils incluent dans une démarche scénographique et dramaturgique, globale et collective : la danse est musique, la musique est danse.
De cette forme de frottement entre des langages simultanés est né ce qu’ils nomment aujourd’hui « Mouvement Indisciplinaire ». En 2016, ils élaborent l’idée d’un « Manifeste Sons Espaces Mouvements » produit par leurs deux structures respectives, Ormone et Distorsions.
Dans EXARTIKULATIONS, deuxième expérience indisciplinaire du Manifeste, la matrice à l’oeuvre permet l’exploration de l’empreinte sonore et visuelle de la forme, du geste et du mouvement dans un concert scénographié par les corps.
Derrière un écran sonore constitué de 16 haut-parleurs lumineux, un ensemble d’un nouveau genre composé d’un contrebassiste, d’un percussionniste et d’un corps devenu instrument cinétique. Les gestes de ce corps-là sont transposés en direct sur le mur de haut-parleurs comme ceux d’un peintre sur une toile.
Partant de la version dessinée par Rainer Wehinger à l’écoute de la pièce Artikulation de György Ligeti, EXARTIKULATIONS propose ainsi une relecture multiple : instrumentale, gestuelle et électronique, mais surtout collective. Ici, chacun avec son propre langage projette son interprétation des partitions sources ou de son propre imaginaire.

«Avec Exartikulations, nous sommes en train de faire une grande découverte : La musique contemporaine c’est pour tout le monde»
Aurélia Salinas / La Semaine

«La troupe (…) crée un nouveau rêve multisensoriel»
Odile Morain / CULTURE BOX

«À la croisée de la musique concrète et de l’installation contemporaine, Exartikulations propose ainsi une aventure synesthésique où le corps et la machine, le son et la lumière, l’espace et le mouvement se répondent en faisant éclater les barrières des genres traditionnels. On ne saurait imaginer meilleure ambition pour un prix transfrontalier.»
Thomas Creusot / PRO/PROSE MAGAZINE

«Ambitieux, inspiré et harmonieux à la fois.»
Julia Nemesheimer / Volksfreund.de

Production : Compagnie Distorsion
Coproduction : Arsenal – Cité Musicale (Metz), Césaré – Centre National de Création Musicale (Reims), La Muse en Circuit – Centre National de Création Musicale (Alfortville)
Soutiens : DRAC Grand Est, Région Grand Est, Ville de Nancy Dispositif sonore et scénographique – Développements, composition & lumière : Hervé Birolini
Instrument cinétique : Aurore Gruel
Contrebasse : Louis-Michel Marion
Percussions : Michel Deltruc
Durée : 50′
Création mondiale : 2018 – Festival Reims Scène d’Europe

Infos

Repertoire

Création contemporaine

Genre

Instrumental

Nombre d'artiste sur scène

4

Caractéristiques

Mise en espace, Spectacle mis en scène

Pluridisciplines

Danse

Commentaires

Toutes les informations concernant ce spectacle sont disponibles sur le site du compositeur à cette adresse : http://hervebirolini.com/portfolios-items/exartikulations/

Décors

Oui

>> voir un extrait vidéo

Dates de concerts

- 6-8 janvier 2022 : Bords2Scènes, Vitry-le-François