Sélectionner une page
< Retour à la liste

Dessine moi un mouton

La Camerata

Dessine moi un mouton

Musique des notes, musique des mots…

« En 1931, mon père s’engageait dans l’aviation française, mécanicien sur Potez 25. Tous les souvenirs qu’il nous a rapportés, ses récits, ses photographies du désert de Syrie, m’ont amené à lire Antoine de Saint-Exupéry et à considérer tout naturellement son Petit Prince comme mon petit frère.
Saint-Exupéry emportait souvent des disques dans ses bagages et l’envie nous est venue de faire cohabiter des musiques de son temps avec la lecture d’extraits du Petit Prince.
Rêvons ensemble que nous partons avec lui et avec le compositeur Joseph-Ermend Bonnal, disparu lui aussi en 1944.
Quant à « Ce petit bonhomme tout à fait extraordinaire », Saint-Exupéry l’a rêvé pour nous.
Chacun en fait sa propre lecture, chacun s’y reconnaît. C’est le premier ouvrage philosophique qui puisse se partager avec un enfant. Et, parmi les choix que nous faisons tout au long de notre vie, ceux qui nous construisent sont le plus souvent inspirés par les rencontres, les émotions et les rêves de notre enfance. »
Roger Germser

L’accompagnement musical

La Camerata est une formation peu ordinaire : Vingt musiciens lyonnais jouent debout, sans chef, ils font de l’orchestre comme de la musique de chambre, impliqués, dynamiques, libres. Leurs regards chargés d’émotions partagées offrent une dimension vivante, communicative, palpable autant sur scène que dans la salle.
Sillonnant la région Rhône-Alpes depuis 2004, jouant dans des festivals tels que ceux des Arcs, de La Chaise Dieu et de Besançon, voyageant jusqu’au Portugal ou en Lituanie, ils défendent avec ferveur les oeuvres de Schönberg, Bartok, Dvorak, Mozart, Brahms, Tchaikovsky, Britten, Schubert, Chostakovitch …
Créée par Gaël Rassaert et aidée depuis de nombreuses années par la Spedidam, La Camerata se démarque par une ligne artistique originale affranchie des fonctionnements hiérarchisés, privilégiant un travail et un engagement plus participatifs et démocratiques. L’orchestre à cordes s’oriente en priorité vers la création musicale, et plus particulièrement vers le métissage des esthétiques (jazz, musiques du monde, classique…) et pluri-artistique.

Infos

Repertoire

Moderne, XXème

Genre

Instrumental

Nombre d'artiste sur scène

5

Caractéristiques

Spectacle jeune public

Pluridisciplines

concert-lecture

Commentaires

/

Décors

Non

>> voir un extrait vidéo