Sélectionner une page
< Retour à la liste

Dante Everyman

La Camera delle Lacrime

Note d’intention du programme « Dante Everyman »
La Divine Comédie serait-elle une oeuvre susceptible de nous réunir ?
Chanté à voix seule, ou accompagné d’une percussion, d’un organetto ou d’une harpe romane, déclamant au pupitre, dessinant dans l’espace des gestes expressifs, l’incarnation scénique de « Dante Everyman » raconte notre ressenti de Dante et de La Commedia.
La Commedia est une carte au trésor qui s’articule autour d’une course d’obstacles dans laquelle un poète joue avec son double imaginaire pour lui faire vivre des aventures extraordinaires. Dante actionne les fils de Dante personnage, comme un saltimbanque avec sa marionnette, et lui impose d’être performatif et efficace dans l’action immédiate.

Ainsi, du creux de l’Enfer aux sphères du Paradis en passant par la montagne du Purgatoire, tous les moyens sont bons pour que Dante personnage parvienne à ses fins : par le biais de la parole bien sûr, mais aussi par les gestes et le mouvement du corps tout entier.
Les voyages dans l’au-delà ont eu un énorme succès au Moyen-Âge, d’abord à l’époque
carolingienne ou même pré-carolingienne notamment dans les îles anglo-saxonnes au début du VIIIe siècle. Puis au XIIe siècle, d’autres visions sont écrites et elles font entrer le Purgatoire dans ce monde de l’au-delà. Dante inscrit La Commedia dans cette tradition antique et orientale des textes de visions de l’au-delà tout en organisant dans la trame, une quête amoureuse d’un côté et l’actualité sociale de l’autre avec la critique de Florence et de tous ceux qu’il ne peut pas supporter.
Nous interprétons cette ascension de Dante personnage comme le message au monde de la possibilité de se mettre ensemble en action poetique. Nous est alors venue l’idée de moments
scéniques toujours en devenir dont la vocation n’est pas d’arriver à une forme figée avec un
répertoire précis, mais de faire du lien entre les humains, figurant l’opportunité de vivre ensemble
une expérience collective de La Commedia.
Afin de figurer scéniquement ce partage et cette universalité, et fort de l’expérience de notre
compagnie dans le champ des créations scéniques dites « participatives », nous proposons la possibilité d’impliquer des publics amateurs issus du bassin du lieu de la représentation comme complice de la représentation au travers d’interventions scéniques (vocales, exclamatives, gestuées).
L’implication, ou non, d’un public complice est laissée à la libre appréciation du partenaire
organisateur, elle n’entraîne aucun surcoût. La formation du public complice se fera le jour même de la représentation sur une durée de deux heures. Si ce public souhaite se familiariser avec le contenu en amont, nous mettons à disposition des ressources (textes, audio, vidéo) sur le site internet de l’ensemble. Pour le choix des publics complices, notre première préférence s’oriente vers une classe de CM1 accompagnée par son enseignant et par des adultes accompagnateurs en nombre suffisant.
A cette classe, pourrait se joindre également un groupe d’adultes (chorale ou groupe constitué pour l’occasion). La formation des groupes se fera dans le même temps.
Le projet « Dante Everyman » s’inscrit dans un espace de nécessité où l’écriture scénique est libre. C’est une rencontre spectaculaire dans la filiation de la recherche-création où sa forme présentée est toujours en devenir au gré des lieux, de la temporalité et de l’audience. Par une mise en scène de Khaï-dong Luong dans une forme en mutation, cette écriture dramatique permet à Bruno Bonhoure de partager en musique au gré de son ressenti une constellation éphémère évoquant « La Vita Nova », La Camera delle Lacrime, des traducteurs, des commentateurs, la cosmologie dantesque, l’exil de Dante, le travail de Jacqueline Risset (1936-2014) sur la temporalité, avec le soutien complice d’une
musicien de l’ensemble invitée pour ce programme.

Infos

Repertoire

Médiéval, Renaissance ou plus ancien

Genre

Vocal et instrumental

Nombre d'artiste sur scène

2

Caractéristiques

Mise en espace, Projet avec volet participatif ou contributif du public ou d'amateurs (droits culturels, EAC /médiation...)

Commentaires

/

Décors

Non

Dates de concerts

Juin 2021 : Amphitéâtre Richelieu de la Sorbonne / Septembre 2021 : Festival de Musique Médiéval de Valence (Espagne) / 2022 : Saint-Génis des Fontaines, ...