Sélectionner une page
< Retour à la liste

Cabaroque – La nuict froide et sombre

La Chapelle Rhénane

À la fin du XVIe siècle, la musique de la Renaissance s’applique à recréer l’harmonie universelle dans une forme de perfection mathématique et abstraite. La chanson, genre populaire par excellence, se transforme progressivement par l’utilisation de textes poétiques, tandis que les compositeurs s’appliquent de plus en plus à s’adresser à leurs contemporains en utilisant le moteur de l’âme humaine : les affects. Le madrigal est né, et avec lui, la musique se fait langage, moyen de transport de l’émotion.

La Chapelle Rhénane se plonge dans ce processus en convoquant cinq des principaux compositeurs acteurs de cette mue : le flamand Roland de Lassus, le napolitain Carlo Gesualdo, le vénétien Claudio Monteverdi, l’anglais Orlando Gibbons et l’allemand Heinrich Schütz.

Chacun des cinq chanteurs incarne un compositeur dans une utopique rencontre où l’on échange sur le contexte politique, historique et culturel, les particularités les techniques de composition respectives. En toile de fond, le drame de l’un d’entre eux, poussé par la jalousie à assassiner sa propre épouse, donne à cette soirée une tonalité particulièrement actuelle qui fait écho au débat sur les violences faites aux femmes, au drame Marie Trintignant / Bertrand Cantat, à la chanson « Sale pute » d’Orelsan qui a créé une vive polémique.

Que peut-on pardonner, et dans quelles conditions ? Certains actes demeurent-ils impardonnables ? L’art a-t-il pour vocation de servir d’exutoire ? Pour le confort des artistes autant que pour celui des auditeurs, mais aussi pour renforcer les possibilités d’habillage sonore, le spectacle peut être sonorisé.

Infos

Repertoire

Baroque

Genre

Vocal et instrumental

Nombre d'artiste sur scène

10

Caractéristiques

Spectacle mis en scène

Pluridisciplines

Théâtre

Commentaires

/

Décors

Non

Dates de concerts

Création au printemps 2022 en Alsace