Sélectionner une page
< Retour à la liste

Biber Tzigane

Ensemble la Tempesta

La musique retentit : de la musique baroque, un violon solo, accompagnés par des instruments anciens, clavecin, harpe, théorbe, violoncelle. Les notes du prélude s’égrènent de plus en plus rapidement en une guirlande vertigineuse.
– C’est improvisé ? Demande le musicien tzigane
– Non, répond le musicien classique, toute les notes sont écrites, il n’y a même pas la place d’orner, de « diminuer »
– On dirait des harmonies hongroises, dit le musicien tzigane
– Oui, confirme le musicien classique, cette musique vient de bohème, qui est devenue ensuite l’Autriche-Hongrie, c’est bien de la musique hongroise.

De cette écoute commune de la sonate du Rosaire « l’Annonciation » est venue l’idée de partager un concert avec des musiciens issus de la musique populaire roumaine tzigane. ‘accordéon et le
cymbalum d’Adrian et Sorin Iordan se joindront aux musiciens de a Tempesta le temps de quelques instants pour retrouver l’époque où musique populaire et musique savante étaient moins opposés qu’à l’heure actuelle, et où la musique savante se nourrissait de l’improvisation.

Au dix-septième siècle, Heinrich Ignaz Franz Biber, compose une oeuvre magistrale consacrée au violon (sonates du rosaire, Harmonia Artificioso-Ariosae, recueil de 8 sonates pour le
violon, sonate représentative etc) inventant une virtuosité nouvelle, libre, « fantastique », qui
inspirera de nombreux compositeurs et de nombreux violonistes, permettant à la bohème d’être une région où le violon est roi. Jusqu’à nos jours, les grands violonistes virtuoses tziganes, interprétant d’ailleurs tant de la musique improvisée que de la musique écrite issue du répertoire classique perpétue cette tradition du violon « fantastique ».
Patrick Bismuth, violoniste baroque virtuose, pratique lui-même depuis des années ce répertoire si
séduisant du violon tzigane hongrois.
Quoi de plus naturel que de vouloir le rapprocher de ces sources à l’occasion de l’interprétation du si mystérieux cycle « Harmonia Artificio Ariosa »

Infos

Repertoire

Baroque

Repertoire secondaire

Jazz et Musiques improvisées

Genre

Instrumental

Nombre d'artiste sur scène

7

Caractéristiques

Nous avons déjà donné ce concert avec une première partie donnée par des élèves du conservatoire que nous avions fait travaillé dans un pièce de Biber.

Commentaires

Un voyage qui commence avec une sonate en trio du cycle Harmonia Artificioso Ariosa pour terminer avec de la musique de mariage roumaine.

Décors

Non

>> voir un extrait vidéo